..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lizelotte Daime

*
avatar

Féminin
Messages : 391
Localisation : Tortuga
Humeur : Ombrageuse

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Dim 4 Sep - 11:03

Il régnait à l'étage une tranquillité presque angoissante. Habituellement, personne ne pouvait prétendre dormir tranquillement à la taverne de la Jambes de Bois. Soit le rez-de-chaussé présentait des clients trop ivres, une animation trop agitées qui en faisait résulter un bruit pénible, soit des client s'oubliaient, trop en prise avec de charmantes compagnies.

Aujourd'hui, rien. La salle principale chuchotait, tout au plus. Le grincement que grognait le plancher était plus audible que d'habitude. La pluie cognait férocement contre les vitres. Le vent faisait claquer les volets avec violence...

Toutes les portes étaient fermées. Restait-il quelqu'un qui espérait encore prolonger un peu sa nuit ? Quelqu'un qui profitait avant l'heure d'une fille de joie ? Qu'importait, il y en avait une qui était encore entrouverte. Des traces brunes trainait sur le sol et indiquait qu'en toute vraisemblance, c'était ici que le meurtre avait été commis.

La salle était presque coquette, si on oubliait quelque détails.

Le lit était défait. Il semblait que quelqu'un se soit hâté de prendre un drap pour le poser à la va-vite au sol. Un vieux coffre en bois présentant un solide cadenas, siégeait devant le lit. Les rideaux de la fenêtre, d'une belle teinte indigo, quoi qu'un peu fatigués, était rabattu sur la fenêtre, obstruant la lumière. Une bassine d'eau sombre se présentait au miroir ébréché d'une coiffeuse, dont le bois accusait également un certain âge. Le tabouret avait été renversé, ainsi que quelques affaires éparses qui jalonnaient le sol.

Et puis, au centre se trouvait un drap, indigo, parsemé de touche d'un écarlate sombre. Dessous, on pouvait deviner qu'un corps était étendu, allongé sur le dos, presque religieusement. À bien y regarder, également, on pouvait comprendre que cette tâche, là, la plus grande... était au niveau de la tête.

-PNJ de l'étage-
(eeeet oui !) Bon, j'avoue, c'est pour achever Serafin...

???
L'homme s'est agité et depuis, reste prostré dans ses murmures. Il semble quelque peu dérangé. L'homme semble surtout bien assommé, maintenant.

???
Et elle, qui c'est encore ? Entre panique, jeune femme débordée ou sûre d'elle, difficile d'en savoir plus.

___________________________________________

Evan

La porte grinça, quand elle fut poussée un peu plus. La salle était incroyablement sombre, si bien qu'il fallait un temps, aux yeux, pour s'adapter. Seulement, elle était visible : si sombre, si inquiétante, cette ombre ensanglantée, au milieu de cette pièce ! Le drap bouge un peu. Est-ce le vent ? Est-ce la forme qui va se relever, amenant avec elle le draps macabre ? Ou bien...

« Aaaaaaah !! »

Un cri, soudain, surgit derrière Evan. Pas un cri de femme. Un homme. Un homme est là, pâle, tremblant, les yeux exorbités.

« Du sang ! Du sang partout ! »

La porte voisine à été ouverte, l'homme semblait ne pas savoir ce qu'il se passait dans la taverne.

« Vous l'avez tuée ? Vous l'avez tuée ? Petit soldat de la mort, allez-vous me tuer ensuite ? »

L'homme recula, trébuchant presque, puis se cogna contre le mur du couloir. Là, il se baissa, s'attrapant les tempes et serrant les dents en même temps qu'il fermait les yeux. Était-ce pour se calmer ? Car la panique était trop grande ? L'homme commençait alors à ausciller, d'avant en arrière, répétant d'une voix rauque :

« Du sang, du sang, pleins de sang, il y a du sang partout... partout, partout... »


Dernière édition par Lizelotte Daime le Dim 11 Sep - 0:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lenoir

☼
avatar

Masculin
Messages : 974
Localisation : Sur le calme bleu de l'immensité
Humeur : Humble mais fière, froide mais aventureuse!

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Mer 7 Sep - 14:40

La chambre était froide et sinistre. L'indigo que le patron avait choisi pour les tentures et les draps auraient pu être chaleureux dans d'autres circonstances, mais cette pièce que la mort avait transformée en tombe couvrait le tissu d'horreur. Le bleu était devenu celui de l'oubli, de l'immensité. Sombre trame qui avait observé bien des scènes d'amour, et qui à présent puait le meurtre. C'était à pâlir et frissoner d'apréhansion!

J'entrai à pas de loup dans la tombe, observant avec dévouement un silence si pas religieux, du moins aussi respectueux que possible. Le cadavre que je devinais allongé sous son drap sombre ne me faisait aucun effet ; j'avais trop souvent contemplé le corps de matelots tués lors des abordages. Mais cette froide absence de la vie, là où elle aurait du résider, en pleine jeunesse, en pleine beauté, cette immobilité de l'air que ne traversait plus aucun souffle, cela m'assombrissait. Une sorte de colère sourde vint poindre dans ma poitrine : j'avais horreur du meurtre. Je pouvais tuer pour me défendre, mais jamais par plaisir! Aussi, d'instinct je haissais déjà celui qui peint le sombre tableau que je contemplais depuis le palier.

Soudain un vent léger s'échappa de l'embrasure de la fenêtre entrouverte, et le draps funèbre se souleva légèrement, comme levé par une main légère. J'eu l'impression du mouvement d'un spectre, et un frisson parcourut mon échine. Je voulus m'avancer plus en avant, histoire d'aller ramasser quelques vêtements épars, de soulever le voile pour contempler la blessure... Quand un cri inhumain retentit derrière moi. Je me retournai d'un bloc, et en face de moi, défiguré par l'horreur, il y avait cet homme, completement fou, hystérique, ravagé, hurlant de toute sa voix l'horreur que semblait lui inspirer la scène, mais surtout, m'accusant, moi, Evan Lenoir, du meurtre de cette pauvre fille! Il était hors de lui, et je ne m'y pris pas par quatre chemin pour le faire taire. Relevant ma manche, je lui décochai mon poing en plein visage, assez pour le sonner, assez doucement pour qu'il reste conscient, et je criai par dessus lui.

- Ferme ton clapet, bougre de flibustier! Sangdieu! T'as pas idée d'faire un rafus pareil, tonnerre d'abruti! J'n'ai pas touché à un seul de ses ch'veux, t'entends?! C'corniaud d'tavernier nous a tous enfermés ici, alors je viens chercher de quoi découvrir le meurtrier! Dis-moi ce que tu as entendu plutot que d'me hurler dans les oreilles!

Nombre aléatoire (1,100) :
67
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zirka Javiero Laska

♦
avatar

Masculin
Messages : 263
Localisation : Dans les dortoirs de l'Amphitrite
Humeur : Sérieuse

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Ven 9 Sep - 23:25

Arrivé à destination, le spectacle qui s’offrit à Zirka au fond du couloir lui fit froncer les sourcils. Le borgne qui était monté à l’étage avec une discrétion suspecte venait de frapper, semblait-il, un autre homme, en proie à une crise de panique (celui qui avait poussé ce hurlement à glacer les sangs, sans doute). On ne pouvait pas exactement dire que Zirka était contre la violence. Il était un pirate, lui aussi, après tout, et avait sa part de sang sur les mains. Mais tout, dans le comportement du borgne, rendait ce dernier plus que louche. Il essayait de toute évidence de rejoindre la chambre de l’assassinée sans que personne ne s’en aperçoive… À moins qu’il tentait de fuir par une fenêtre… ? Dans tous les cas, il n’y avait pas beaucoup d’explications à cette manière d’agir, mais Zirka préféra ne pas sauter aux conclusions.

« Pourquoi l’as-tou frappé ? Demanda-t-il au pirate borgne d’un ton dur mais guère différent de celui qu’il employait d’habitude. »

Nombre aléatoire (1,100) :
84
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizelotte Daime

*
avatar

Féminin
Messages : 391
Localisation : Tortuga
Humeur : Ombrageuse

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Dim 11 Sep - 0:47

Evan et Zirka

L'homme gisait, les yeux ronds, la bouche entrouverte et ne bougeait plus. Son souffle était devenu discret, sa poitrine se soulevait très légèrement, tellement légèrement qu'il fallait se concentrer un instant, pour voir s'il n'était pas mort. C'était déroutant. Un simple coup de poing, de plus aussi contrôlé, ne pouvait pas à ce point faire du mal, si ? Pourtant, Evan avait contrôlé sa force, il en était certain ! Alors pourquoi...?

Une petite voix féminine, entachée par le sommeil, s’éleva alors. Une porte grinça quand une petite tête passa l’entrebâillement.

« Stan ? C'est toi qui... » elle s'interrompit pour laisser place à une aspiration horrifiée. « Oh non ! »

La demoiselle couru vers l'inconnu à terre, poussant le gitan au passage, s'assit précipitamment à son chevet et lui saisit la tête pour l'examiner. L'homme resta inerte, les yeux dans le vide, le souffle court.

« Que lui avez-vous fait ? Qui lui a fait ça ? S'énerva la jeune femme. Ce n'était pas la peine d'être aussi brutal ! Ne savez-vous régler les choses que par la violence ? »

A travers les jambes d'Evan, elle aperçu la chambre en sang et fronça un peu plus ses sourcils.

« Si vous vouliez des informations, il y a des moyens plus doux pour les obtenir ! Allez donc au diable, vous et cette île ! »

L'homme gémit.

« Tu... tu te réve...
- L'homme du soleil... Lança l'homme, dévisageant Zirka de deux yeux ronds. L'homme du soleil ! Il danse, dans la mer rouge, venue de la gorge de la fille... L'homme du soleil, avec son poignard, il ! »

Silence dans le couloir. Oh, qui aurait pensé ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lenoir

☼
avatar

Masculin
Messages : 974
Localisation : Sur le calme bleu de l'immensité
Humeur : Humble mais fière, froide mais aventureuse!

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Mar 13 Sep - 12:31

Un autre homme m'avait suivi dans l'escalier, une ombre silencieuse que ses paroles seulement avaient révélée à mon attention. Il était brun, habillé d'étrange façon et parlait dans un français correct mais teinté d'un puissant accent espagnol. Je le reconnu pour l'avoir vu plusieurs fois en compagnie de Nogaret. Il travaillait à bord de l'Amphitrite, se nommait je croyais Zirka, et il était gitan. Je levai les mains en signe de protestation, et m'adressait à lui d'une voix plus calme, mais sur la défensive.

-Doucement l'ami, je ne suis pas monté pour d'autres raisons que toi. Je veux sortir d'ici et si c'est un coupable qu'il nous faut trouver, autant chercher les indices sur le lieu du crime. Au fait, je suis Evan Lenoir, matelot à bord du Prince des Tempètes.

J'hésitai à m'avancer pour lui tendre la main, quand la petite scène des amants se produisit. L'homme, tout hors de lui qu'il était quelques minutes auparavant, était maintenant craintif et haletant comme une jeune fille. Sa compagne s'adressa à moi avec véhémence, mais là encore je voulus la détromper. Enfin, je le fis dès que les cris déroutant du blessé cessèrent. Je ne comprenais rien à son discours, si ce n'était qu'il avait vu quelque chose. Rapidement, je me penchai vers lui.

-J'ai controlé ma force, mademoiselle, mon but n'était que de calmer son hystérie. Mais s'il a vu quelque chose, comme ses paroles m'invitent à le croire, j'aimerais qu'il raconte ce qu'il sait. Et nous sortirons tous plus vite d'ici!

Nombre aléatoire (1,100) :
49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zirka Javiero Laska

♦
avatar

Masculin
Messages : 263
Localisation : Dans les dortoirs de l'Amphitrite
Humeur : Sérieuse

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Jeu 15 Sep - 11:11

Zirka allait répliquer au jeune homme borgne qu’il ne lui avait pas demandé ce qu’il faisait là, mais pourquoi il avait frappé l’homme à terre, et qu’il devait bien y avoir une raison pour qu’il monte aussi discrètement à l’étage, sans rien dire de ses motifs à personne. Mais une jeune femme fit irruption d’une chambre et se précipita aux côtés de l’homme à terre quand elle l’aperçut, en poussant Zirka avant qu’il n’ait eu le temps de s’écarter. Le gitan resta silencieux alors que la demoiselle récitait sa diatribe. Quand il ouvrit la bouche pour lui présenter ses excuses, le dénommé Stan émit un gémissement qui attira leur attention à tous.

Les yeux de l’homme se fixèrent sur lui et les paroles qu’il prononça, comme une prophétie, plongèrent Zirka dans la stupeur. Ses yeux en amande s’ouvrirent en grand. Ce Stan était-il en train de l’accuser du meurtre de Marlène, une serveuse dont le nom lui disait quelque chose mais à qui il lui était impossible de redonner un visage en cet instant de confusion, ou délirait-il après avoir reçu ce coup de poing ? Cela n’avait pas grande importance, en fait. Si le mot se propageait dans l’auberge, les pirates réclameraient la tête de Zirka afin de calmer l’aubergiste et de sortir d’ici. Pour la plupart, peu leur importait qui était vraiment l’assassin de Marlène. Et même si c’était le cas, qui croirait Zirka innocent ? Jacques, sans doute. De Nogaret défendrait peut-être son maître voilier, mais probablement pas au point de se mettre entre lui et une horde de pirates assoiffés de sang.

Mais a priori, les seules personnes à avoir entendu les mots de Stan étaient celui qui s’était présenté sous le nom d’Evan Lenoir et la jeune femme qui se penchait sur l’homme à terre. Au grand soulagement et à la surprise de Zirka, Lenoir n’interpréta pas les paroles de l’homme divagant, ce qui était exceptionnellement raisonnable pour un pirate. Il n’avait pas non plus sauté sur l’occasion pour accuser le gitan. Il marquait un point dans l’estime de ce dernier. Malgré tout, il se trompait : ils sortiraient tous d’ici encore plus vite en accusant et tranchant la gorge de Zirka. Mais le gitan se garda bien de le dire. C’était courir au suicide et le suicide était un péché, après tout… Et surtout, le véritable assassin de Marlène en réchapperait.

Seulement, il restait la demoiselle, qui n’avait encore rien dit. Zirka posa un regard anxieux sur elle, attendant sa réaction. Il ne put pas prononcer un seul mot ni bouger un seul muscle, de crainte que quoi qu’il fasse, ce serait interprété de façon à l’accuser.

Nombre aléatoire (1,100) :
11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizelotte Daime

*
avatar

Féminin
Messages : 391
Localisation : Tortuga
Humeur : Ombrageuse

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Dim 18 Sep - 18:56

Evan et Zirka

La fille s'était paralysée, serrant les dents, les yeux grands ouverts. Doucement, ignorant le monde qui était autour d'elle, elle invita l'homme à se calmer, une main contre sa joue.

« ça suffit, tais-toi, maintenant. »

L'homme se tue, fermant sa bouche, les yeux toujours rivés vers le pirate gitan. Elle soupira et se gratta la tête, tandis que le borgne s'adressait à elle.

« Et bien, Evaaan » Oui, il semblait que la demoiselle n'était pas sourde « Qu'il ai vu quelque chose ou non, j'vais en avoir pour la journée, à ce qu'il s'en remette. Vous êtes un sacré idiot, avant les poings, il y a les mots, vous savez ? Vous êtes borgne, pas muet. Vous interrogez toujours les gens comme ça ? Et vous ! » lança-t-elle pour Zirka « Vous allez restez planté là comme ça longtemps ? »

La femme se releva, les yeux envahit par une colère sourde tandis qu'elle tendait ses mains vers l'homme, toujours à terre.

« Oui, il a sans doute vu quelque chose, ça oui. Mais après, c'est p'tet faux, c'est p'tet réel, comment savoir ? Il est comme ça, c'est tout. »

L'homme se releva, tremblotant, s'appuyant misérablement sur la jeune femme qui le soutenait comme elle pouvait.

« Mais p'tet que vous avez quelque chose à vous reprocher à restez ainsi ? J'm'en fiche. Là, vous obtiendrez rien d'lui, il faut qu'il se repose de toute façon.

Aller, viens-toi.
 »

Puis sans un mot de plus, la demoiselle s'avança vers sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zirka Javiero Laska

♦
avatar

Masculin
Messages : 263
Localisation : Dans les dortoirs de l'Amphitrite
Humeur : Sérieuse

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Sam 24 Sep - 13:38

[HJ : Désolée de griller ton tour Evan. Mais comme c’est déjà samedi…]

Aussi peu amène qu’était la jeune femme, elle n’accusa pas plus Zirka que le pirate Evan Lenoir. Mais cela semblait être parce qu’elle ne se souciait ni du meurtre ni du meurtrier, seulement de son étrange ami. Le gitan en fut un peu soulagé. Quand elle suggéra qu’il avait peut-être quelque chose à se reprocher, Zirka ne répondit rien. Il était un pirate. Il avait beaucoup de choses à se reprocher. Seulement, le meurtre d’une femme n’en faisait pas partie. Mais que pouvait-il dire ? Les mots ne prouvaient rien.

Alors que la jeune femme emmenait son ami dans sa chambre pour qu’il se repose, Zirka regarda Evan et haussa les épaules. Selon le maître voilier de l’Amphitrite, le dénommé Stan ne racontait de toute façon rien d’utile pour eux, alors à quoi bon l’interroger plus avant ? Surtout si c’était pour entendre de nouvelles paroles à peine compréhensibles…

Zirka se dirigea à grandes enjambées vers la chambre où gisait le cadavre de Marlène. Il espérait que de la voir, d’autres souvenir d’elle lui reviendrait… Il s’arrêta net sur le pas de la porte. La mémoire lui revint avant même qu’il ne pose les yeux sur la silhouette qui gisait sous un drap indigo. Comment avait-il pu oublier ? La petite Marlène avait un très joli sourire, il aurait dû s’en souvenir plus tôt, lui entre tous. Pour tous les clients de la Jambe de Bois, c’était tout juste si elle existait, elle était si discrète… Et mélancolique. Mais quand elle le voyait, elle devenait souriante et elle lui avait expliqué un jour que c’était parce que le gitan ressemblait à quelqu’un qu’elle aimait. C’était un peu embarrassant, mais Marlène était si charmante que Zirka n’en avait pas été plus gêné que cela. Le gitan n’avait jamais posé plus de questions, par politesse, et à présent il commençait à le regretter…

Les rouages de l’esprit de Zirka eurent du mal à se remettre en place. L’idée que, finalement, Stan avait peut-être véritablement vu quelque chose lui effleura l’esprit. Il n’était pas alors en train de parler de Zirka, mais peut-être de cet homme qui lui ressemblait… Cependant le gitan ne voulait pas croire qu’un homme que la jeune Marlène aimait tant soit capable de s’en prendre à elle ainsi. Cette histoire-là était bien trop laide pour qu’il puisse la concevoir.

Pour l’instant, Zirka préférait ne pas faire part de ses souvenirs à l’autre pirate ni à quiconque. Il était dans une position trop précaire, il préférait avoir des éléments concrets avant de confier quoi que ce soit.
Il entra dans la pièce, s’agenouilla près du corps, prit une longue inspiration par le nez et souleva le drap, braquant résolument ses yeux sur le cadavre. Il voulait rapprocher la silhouette de cette femme à celle de ses souvenirs, essayer de retrouver les traits qu’il connaissait dans ceux, défigurés, de la victime.

Nombre aléatoire (1,100) :
39
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizelotte Daime

*
avatar

Féminin
Messages : 391
Localisation : Tortuga
Humeur : Ombrageuse

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Dim 25 Sep - 23:05

Zirka [MP demain, promis !]

Des traits ? Il ne restait plus vraiment de trait. Comme l'avait sommairement décrit le tavernier, la jeune femme n'avait plus vraiment de visage, ses yeux ayant été crevé à travers ses paupière encore fermée, ses joues avaient été creusée, certaine partie de son front laissait voir son crâne blanc... Il ne restait plus beaucoup de peau qui n'était pas griffée et coupée. Marlène ? Oui, ses cheveux ternes -quoi que teint de sang- et ses vêtements laissaient penser que c'était elle. Même taille, même silhouette...

Si on oubliait son visage, elle semblait presque paisible, couchée sur le dos, les mains croisées sur son ventre.

Si la vie de Marlène avait été banale à souhait, au moins, sa mort tendait dans le spectaculaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Withmore

☼
avatar

Masculin
Messages : 665
Localisation : Quelque part, c'est toujours ailleurs...
Humeur : Vous allez finir par me rendre chèvre...

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Ven 30 Sep - 17:35

[HRP: je... pardon, j'm'étais laissé emporté la fois d'avant! ;_; Et concernant aujourd'hui, je fais court, mais j'pars demain pour le week-end et j'voulais quand même poster un p'tit quelque chose! ^^; ]

__________________________________________

"J'ai comme l'impression qu'vous dites pas tout."
lança Charlie, l'air de rien au tavernier avant de se diriger vers les escaliers. "Mais si vous tenez réellement à élucider le meurtre, j'suis sûr qu'un d'nos amis ici présents saura vous aider à passer tout c'que vous savez en revue."

Après un dernier large sourire par-dessus son épaule à l'adresse de l'aubergiste, Charlie commença à grimper les marches, espérant trouver plus de réponses à l'étage. Il tenait toujours le jeune homme, mais moins fermement, un peu comme s'il commençait à ne serait-ce qu'envisager que l'autre était capable de se déplacer tout seul.

"Bon, Thomas, hein?" dit-il une fois qu'ils arrivèrent en haut. "Ravi d'faire ta connaissance. Alors, tu m'as dit que tu pouvais me montrer sa chambre? Qu'est-c'que t'attends?"

________________________________________

Nombre aléatoire (1,100) :
89


Dernière édition par Charlie Withmore le Ven 30 Sep - 17:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumederenard.hautetfort.com/
Zirka Javiero Laska

♦
avatar

Masculin
Messages : 263
Localisation : Dans les dortoirs de l'Amphitrite
Humeur : Sérieuse

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Dim 9 Oct - 11:11

En observant le triste cadavre de la jeune fille, Zirka se demanda qui l’avait mise dans cette position, les mains croisées sur la poitrine, et qui avait mis le drap sur elle. Était-ce le tavernier ? Cela dénotait avec ses manières brusques. Le meurtrier ? Cela ne collait pas avec la façon dont la pauvrette avait été défigurée. Le gitan allait devoir interroger plus avant le tavernier à ce sujet.

Quelque chose accrocha son regard. La robe. La robe de Marlène n’était que très peu tachée de sang. Trop peu. Le sang avait coulé abondamment sur sa poitrine mais n’avait pas imbibé le vêtement. On lui avait mis après l’avoir tué. Qu’est-ce que cela pouvait bien signifier ? Qu’elle était nue quand on l’avait tuée ? Non, cela n’avait pas vraiment d’importance… Ou bien si ? Cela signifiait-il que c’était son amant qui l’avait tuée ? Zirka commença à avoir la nausée en songeant à cette possibilité.
Et pourquoi lui remettre sa robe après l’avoir assassinée ? Quelqu’un d’autre l’avait-il fait ? La même personne qui l’aurait mise dans cette position puis disposé un drap sur son corps ? C’était se donner beaucoup de mal pour honorer une serveuse morte dans un bouge de Tortuga. Même Zirka n’aurait pas été jusqu’à lui remettre sa robe. Non, il devait y avoir une autre explication.

Le gitan se releva et commença à se masser le front en fermant les yeux. Tout ceci le dépassait un peu. Il était un pirate, un marin, pas un policier. Il ne savait pas comment faire pour retrouver un assassin, comment il devait raisonner. Il n’était pas idiot, loin s’en fallait, mais cette situation lui était inhabituelle.

Zirka soupira et décida de mettre de côté ses réflexions sur la robe, le drap et la posture du cadavre pour l’instant. Il observa un peu plus attentivement les blessures de la jeune fille. De toute évidence, elle était morte à la suite de son égorgement. Mais s’était-on attaqué à son visage avant ou après sa mort ? Probablement après, sinon, les cris de la serveuse auraient eu toutes les chances d’être perçus par la clientèle de la Jambe de Bois, malgré le capharnaüm qui y régnait généralement. Cependant, il aurait été bon d’avoir une confirmation… Zirka aurait autre chose à faire que d’interroger le tavernier lorsqu’il descendrait dans la salle principale.

Mais avant d’y retourner, Zirka préférait en finir ici. Son regard parcourut la pièce à la recherche d’un indice, un élément important. Ses yeux tombèrent sur le vieux coffre fermé par un gros cadenas. Le gitan avait appris dans sa jeunesse à crocheter des serrures… Plus ou moins. Cela ne lui avait jamais bien plu et il n’était pas particulièrement rompu à cette technique. Il préféra donc commencer par fouiller la pièce afin de trouver éventuellement la clef qui ouvrait ce cadenas.

Nombre aléatoire (1,100) :
72
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizelotte Daime

*
avatar

Féminin
Messages : 391
Localisation : Tortuga
Humeur : Ombrageuse

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Dim 9 Oct - 21:42

Charlie [ Pas de soucis ! Ça me fait même plaisir, c'est jusque que mes mini-réponses commençaient à devenir un peu longuette x) ]

Thomas, lui, savourait l'allégresse de son sang à pouvoir de nouveau circuler dans son bras. C'était une bonne chose. La mauvaise, c'est qu'il montait, là. Mais tant pis, le jeune homme s'était engagé et il n'était pas gamin à se défaire de ses devoirs. Il était utile. Voilà, parfaitement ! Lui, était utile à quelque chose ! C'était triste à dire, mais ça changeait. Il en ressentait une pointe de fierté. Lui, il était utile ! Ou pas tant que ça, en fait.

Dans le couloir, il y avait de l'agitation. Précisément à une chambre, la « foule », si on pouvait la nommer ainsi, se concentrait sur une porte de chambre. Celle de Marlène, reconnu Thomas. Adieu, instant de gloire héroïque, caressé du bout des doigts !

« J'crois qu'vous avez pas besoin d'moi pour chercher, fit-il légèrement amer, la chambre de Marlène, c'est là où y'a les gens. Voilà voilà. »

Excitante aventure, oui, vraiment.

[hj : Zirka -> Pas d'interaction avec les PNJ, MP envoyé, je peux reposer en paix x) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lizelotte Daime

*
avatar

Féminin
Messages : 391
Localisation : Tortuga
Humeur : Ombrageuse

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Dim 4 Déc - 16:31

Louis, Charlie et Zirka

Même pendant la monté, elle ne s'était pas arrêtée. Arrivée en haut, entre deux mots, on sentait un léger essoufflement, mais nullement une envie d'arrêter de parler.

« Vous croyez que ce sera dégoutant ? Que ça va sentir mauvais ? Ça n'arrive pas souvent, après, tout. Non, vraiment, les bains, ça ne se prends pas tout les jours, c'est d'ailleurs un peu bizarre comme truc, mais enfin bon, Ennio il veut que j'en prenne un, maintenant. Vous pensez que l'eau va se colorer ? Je me demande ce qu'on ressent. Oh, je me lave un peu, hein ! Mais de là à m'immerger totalement dans l'eau, c'est peut-être un peu beaucoup. Ah ! On arrive en haut ! Tiens, y'a déjà du monde... »

Et le miracle fut : soudain, elle ferma la bouche, souriante, face aux hommes qui se tenaient là. Le plus jeune -et chétif- des deux se tourna lentement vers le duo qui montait -péniblement pour l'un- les marches et cligna plusieurs fois les yeux avant que sa bouche, qui s'ouvrait progressivement, ne finisse par laisser échapper des sons.

« Hum ? Mais... mais c'est ! » s'étrangla-t-il « Vous êtes le capitaine de Nogaret ! Je-je...J'aime beaucoup ce que vous faite ! »

Thomas, car c'était bien lui, se rendit compte du ridicule de son compliment. Il se mit à piquer un far, regarda le sol avec une tête découragée et soupira :

« Pas la peine de me congédier, c'est bon, je vais l'faire seul. Ignorez-moi simplement »

Alors, il se poussa, pour laisser le capitaine passer. Lou, elle, n'avait pas attendu son reste et était déjà rentrée dans la salle. Elle l'avait examiné quelques secondes, ignorant le gitan déjà présent, s'était accroupie prêt du corps et avait enlevé le draps, pour mieux voir ce qui se passait. Elle eut la grimace de la gamine qui touche une limace pour la première fois, ce mélange de dégout et d'attrait à l'affreux, et lança un :

« Beeeeurk, c'est dégoutant ! »

Mais elle ne sembla pas en être plus perturbée que ça. Elle saisit une main du cadavre, la porta à son front et avec un sourire doux, lança :

« Quelque soit ton Dieu, j'espère qu'il prendra soin de toi, maintenant. »

Un oeil attentif pourra alors remarquer que quelques bagues que portait encore Marlène venaient de disparaître mystérieusement. Soudain, un petit quelque chose interloqua la jeune fille, tandis qu'elle reposait la main sur le ventre de sa propriétaire.

« Tiens ? Mais il est tout froid ce corps, remarqua à voix haute Lou, tandis qu'elle toucha à différent endroit le corps de la jeune femme. Vraiment tout froid. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Withmore

☼
avatar

Masculin
Messages : 665
Localisation : Quelque part, c'est toujours ailleurs...
Humeur : Vous allez finir par me rendre chèvre...

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   Lun 9 Jan - 16:54

Alors que Thomas se dérobait, le rouge aux joues, Charlie trouva quand même le temps de lui flanquer une amicale tape dans le dos avec une vigueur bonhomme digne d'un ours gavé de miel:

"T'fais pas d'bile mon gars, ton héros et nous autres, on va régler ça!"

Puis, tandis qu'il suivait le malingre personnage du regard en souriant, il fouilla dans ses poches et en sortit sa bonne vieille pipe, qu'il s'appliqua à bourrer avec la plus grande attention. Il repartir à la pêche, batailla pour trouver une allumette et jura deux ou trois fois entre ses dents tandis qu'il luttait pour l'allumer. Enfin, avec un cri de joie et un large sourire qui éclaira son visage buriné par les éléments, il embrasa sa pipe et en tira une première bouffée. Puis, comme s'il se rappelait maintenant seulement de ceux qui venaient de monter l'escalier, il dit:

"Cap'taine de Nogaret, ça alors! Vous devez sérieusement vous ennuyer, à bord de l'Amphitrite, pour qu'un homme de votre statut décide de suivre ce petit jeu!" Withmore s'écarta pour laisser passer la bavarde compagne de Louis, et lui emboîta le pas tout en continuant de converser gaiement: "En tout cas, c'est chouette de vous avoir avec nous. On dit de vous que vous avez l'esprit des plus affûté, ça devrait aider!"

Il n'y avait pas la moindre trace de sincère manque de respect dans le ton de Charlie. Le second du Prince connaissait la réputation de Nogaret et ce dont on le disait capable. Et pour savoir à quel point la relation rivale qu'il entraînait avec Scarlett était particulière, il était fort curieux d'avoir enfin la possibilité de le côtoyer de près. Tout à sa pipe -il avait la conviction qu'un bonne enquêteur se devait de fumer sa pipe- Charlie pénétra donc dans la chambre à temps pour entendre la fin du discours de Lou et y voir Zirka. Ainsi que d'autres détails qui n'échappaient que rarement à un second expérimenté dont le rôle était de savoir tout ce qui se passait sur son navire.

"Froid? Ca veut dire que le meurtre remonte à pas mal de temps, non? J'suis loin d'être toubib, mais ces choses là se savent. Ca voudrait dire qu'elle a été tuée cette nuit ou même avant, non? Faudrait savoir à quand remonte la dernière fois qu'on l'a vue pétante de santé. Et y a un autre truc qu'on peut déduire de tout ça..."

Il s'avança et flanqua une tape à l'arrière du crâne de Lou -pas violente pour un sou mais annonciatrice de la remontrance type de second qui allait suivre- et tendit la main paume ouverte devant la jeune fille:

"Détrousser des cadavres, j'ai toujours trouvé ça moche. Pourtant, j'suis dans la flibuste, mais ça doit être parce que je suis un grand romantique. Mais si tu viens d'avoir eu l'occasion de détrousser ce cadavre-ci, c'est que le meurtrier n'en avait pas après ses bijoux. Ou alors, c'était lui aussi un grand romantique."

Charlie attendit, la main toujours ouvert, tirant de plus belle sur sa pipe: "Ceci dit, les grands romantiques font également de bons assassins."

Nombre aléatoire (1,100) :
62
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plumederenard.hautetfort.com/
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2   

Revenir en haut Aller en bas
 

Event de la rentrée : Sang et Bois ! Partie 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cap à l'Ouest ! :: Terre ! Terre en vue ! :: Tortuga de Mar :: Les ruelles :: "La Jambe de bois", taverne de l'île :: Les Chambres-