..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Drôles d'oiseaux [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léandre Bernique

*
avatar

Masculin
Messages : 89
Localisation : Non loin de la mer
Humeur : Rêveuse et enfumée

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Drôles d'oiseaux [PV]   Mer 5 Oct - 16:05

Ce jour-là, il y avait un dragon sur la plage. Léandre le suivait des yeux sans grandes démonstrations d'enthousiasme, sachant bien ce qui se produirait quand tout serait fini ; mais en attendant, c'était tout de même un spectacle assez remarquable, il aurait été peu correct de ne pas en profiter. Une idée lui traversa l'esprit : il y avait toujours eu un dragon, juste sous la surface. C'était l'explication de ces éclats de lumière pareils à des écailles éclairées vivement. Comment n'y avait-il pas pensé plus tôt ? Le dragon cessa de tournoyer, plongea, et ne reparut pas. Pendant quelques minutes, de longues minutes à vrai dire, Léandre attendit docilement. Puis il se leva, un sourcil froncé, s'avança jusqu'aux rochers du bord et plongea. Ou plutôt, le sol devenu vague se déroba traîtreusement sous ses pieds. Le résultat était le même. Il était sous l'eau, et pas de dragon en vue. Après avoir un peu nagé, la brûlure dans ses poumons lui rappela qu'il était incapable de respirer sous l'eau, et il escalada la berge en toussant comme un pestiféré, à moitié ébloui par le soleil.

"Qu'est-ce qui m'arrive... Ah, oui... Un dragon vient de me recracher," marmonna-t-il tout haut, avant de s'ébrouer comme un chien. "J'ai eu de la chance, comme toujours."

Chancelant, il regagna l'endroit où traînait son chapeau, et le considéra en le maintenant solidement à bout de bras, comme s'il s'agissait d'un point d'appui. Magnifique, décidément. Une véritable oeuvre d'art. On lui en offrirait un bon prix au Marché des Etoiles, mais il ne comptait pas le vendre, oh non. C'était un souvenir... dommage, il ne savait plus un souvenir de quoi. Bien ! Il était temps de retourner chercher quelques plantes rares pour son herbier personnel. L'effet des dernières s'amenuisait gravement, et il sentait presque se manifester une désagréable lucidité au goût tristement amer. Quelques psychotropes habilement sélectionnées remédieraient à cela. Ensuite, il faudrait rejoindre les lumières du port... Quelqu'un l'attendait là-bas. Qui ? Bonne question. Mais quelqu'un l'attendait, et il ne voulait pas manquer ce rendez-vous.

Un paquet d'algues noires se desséchait sur un rocher voisin, étincelant de sel. Léandre se dirigea vers cet intéressant signe du destin. Une mouette qui sautillait sur son chemin reçut un coup de pied involontaire, et s'envola à côté de lui, offusquée. En arrivant devant les algues, il eut le déplaisir de constater qu'il s'agissait d'un nid. A quelque chose malheur est bon : si les algues engluées de fientes de mouettes ne se fument pas, a priori, en revanche les oeufs se mangent, et c'est vrai qu'il n'avait guère mangé depuis... Oh, sans doute depuis la veille, quelque chose comme ça. Il s'assit donc en tailleur devant sa trouvaille, ignorant les criailleries de la mère indigne qui lui avait abandonné sa future progéniture ; de sa poche surgit une flasque dont il engloutit quelque réconfortante gorgée ; puis il entreprit de considérer pensivement les oeufs, en se demandant quelle serait la meilleure manière d'aborder la question. Dans une vie antérieure, la simple pensée de gober les oeufs crus lui aurait parue répugnante ; il essayait de s'en souvenir. Mais qu'en faisait-il, alors, en ce temps-là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
José García López

•
avatar

Masculin
Messages : 21
MessageSujet: Re: Drôles d'oiseaux [PV]   Mer 12 Oct - 19:18

Ah la pêche à pied ! Plus qu'une passion, un art de vivre... Et pour certains une nécessité. Il faut dire que pour celui qui s'y connaissait, c'était un festin assuré. Un petit seau en bois à la main gauche et un pic de bois affuté à la main droite, le vieux loup de mer était prêt à faire un carnage sur la plage.
La mer venait de se retirer et les vieux de Tortuga savent que l'eau recouvre de petits îlots rocailleux recueillant tout un petit monde amphibie, habitué aux allées et venues de l'eau salée. Néanmoins, il n'est pas rare de trouver un poisson prisonnier de la marée. Et s'il est assez gros, un coup vif du pic en bois de Pepe et il pourrait vite changer de cadre.

La récolte n'était pas mauvaise aujourd'hui, quelques beaux coquillages et un beau crabe mais pas de quoi faire un repas copieux. Le marin expérimenté savait qu'il fallait traîner sa vielle carcasse encore un bon moment. Cependant le corps du vieil homme était las et réclamait une petite pause. Une pierre plate fût honoré par le fessier de l'espagnol qui se mit à jauger à nouveau le contenu de son seau.

Alors que des calculs savants embarrassaient la vielle caboche du pirate, une voix se fit entendre. Méfiant plus que curieux, le flibustier se concentra pour repérer d'autres murmures... Mais rien, sauf le cri plaintif d'une mouette.

Il se décida à sortir de la rocaille pour voir ce qui l'avait dérangé dans sa pêche à pied. Pepe aperçut alors un jeune homme médusé devant un nid d'oiseau.

~Qu'est c'qui mijote c't'uluberlu d'la-bàs~


Toujours méfiant, le viel homme préféra ne pas s'avancer et observer plus attentivement sa trouvaille, le jauger pour savoir s'il pouvait être une proie éventuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Bernique

*
avatar

Masculin
Messages : 89
Localisation : Non loin de la mer
Humeur : Rêveuse et enfumée

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Drôles d'oiseaux [PV]   Mer 12 Oct - 22:09

Ce qui était merveilleux dans cet état, c'est que diverses apparitions aléatoires se produisaient aux moments les plus opportuns, pour répondre à ses questions, parfois de façon discutable, mais toujours avec cet effet bénéfique qu'ensuite il ne se les posait plus. Léandre fut donc à peine surpris de repérer du mouvement un peu plus loin sur la berge, mouvement rampant mais néanmoins humain, juste au moment où il se perdait en interrogations existentielles. Il se redressa à demi, en jonglant plus ou moins consciemment avec l'un des oeufs.

Le temps de faire le point, technique que ses yeux semblaient parfois oublier, et il détailla le nouveau venu qu'il catalogua, effectivement, comme humanoïde, sans doute endémique de ces rivages incléments, autrement dit, une sorte de pirate. Il lui décocha un grand coup de chapeau afin de s'assurer de son attention puis le héla :

"Dites, l'ami, quelles sont les façons de manger un oeuf ?"


Un homme tombé de la Lune n'aurait pas fait mieux.

Si le vieillard était un produit de son imagination, ou à plus proprement parler de son délire, très certainement il aurait une réponse satisfaisante ; et si c'était un être réel, c'était encore plus probable. Comme la mouette continuait à tournoyer de manière agaçante, Léandre leva au ciel un regard excédé, quoique relativement indifférent. Avec un soupir, il pointa son pistolet par-dessus son épaule et tira un coup de feu au jugé. Alors seulement, il songea que peut-être le nouvel arrivant n'était pas venu seul, et qu'il pouvait avoir inconsidérément blessé quelqu'un. C'est donc un coup d'oeil qu'il jeta par-dessus son épaule. Rien d'intéressant, et plus de mouette en vue, parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
José García López

•
avatar

Masculin
Messages : 21
MessageSujet: Re: Drôles d'oiseaux [PV]   Ven 14 Oct - 21:29

A son habitude, José n'avait pas fait dans la discrétion. A vrai dire il n'avait jamais su faire... Sauf sur un navire. Esquivé les tâches ingrates étaient presque "la" spécialité du vieux loup de mer. Caché derrière les fûts à faire la sieste, on le retrouvait qu'à l'heure de la soupe où il se faisait généralement pourrir par le quartier maître.

Grillé pour grillé, le flibustier s'approcha d'un pas lent vers celui qui se croyait son ami, d'après ses dires. Des paroles qu'il le laissa perplexe tant la question était originale, tout comme l'accueil à grand coup de chapeau, digne d'une troupe de théâtre.

Passé la surprise, le vieil homme tenta de donner une réponse.


Euhhhh... T'as un 'blème gam...


Un coup de feu par dessus l'épaule mit un terme à la courte tirade. Le pirate se recula d'un bond en arrière, se mit accroupi, les mains sur la tête et en suivi un regard noir de colère.

Oh mais t'es fada gamin !

Étant donné le comportement imprévisible du jeune homme, Pepe attendit un peu pour se relever. Mais en sachant que le mousquet n'était plus armé, le vieil homme se remit debout, avança vers Léandre et posa une main sur le pistolet pour guider le canon, un vieux réflexe de survie. De l'autre main il pointa son pic en bois vers son interlocuteur et se rapprocha à nouveau de façon à ce que la pointe touche son ventre.

S'tu tiens à la vie, évite de jouer du mousquet d'vant moi... L'coups d'canon ça m'angoisse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Bernique

*
avatar

Masculin
Messages : 89
Localisation : Non loin de la mer
Humeur : Rêveuse et enfumée

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Drôles d'oiseaux [PV]   Mar 18 Oct - 14:57

Haha ! Un singe ? Pendant l'espace d'un instant, Léandre avait vu à la place de l'agile vieux bonhomme un de ces petits singes, type sapajou, que les montreurs exhibent au bout d'un fil comme de petits oiseaux humanoïdes au coin des foires, et auxquels ils font faire la manche. Léandre avait connu, dans une autre vie lui semblait-il, l'un de ces personnages qui avait la manie de surnommer les petits êtres du nom des marins de sa connaissance. Ceux-ci n'étaient pas au courant, ou s'ils l'étaient, appréciaient modérément. Mauvais joueurs. Léandre aurait trouvé cette tendance à la caricature tout simplement attendrissante.

Le temps de se rappeler ces bons souvenirs, le vieux était redevenu humain, et lui adressait la parole. Il entrait même en contact. Léandre réfléchit une seconde, puis lui décocha un sourire amical, rengaina son arme d'un geste désinvolte et déclara comme si c'était la chose la plus évidente du monde :

"Je ne voulais pas vous faire peur, noble vieillard. L'oiseau était ma cible. Je ne suis pas un pirate. Pas encore." Son dépit se peignit sur ses traits sans la moindre once de dissimulation, comme c'est le cas chez les petits enfants ou les sauvages peu éduqués. "Mon navire a peut-être coulé..."

Loin de lui l'idée de se faire passer pour amnésique ; il pensait en réalité tout haut, et avec la plus absolue sincérité. Son regard se perdit du côté de l'horizon, une voile imaginaire ne s'en effaçait jamais bien qu'il n'ait pas réellement mis pied à bord, et que personne ne s'y souvienne sans doute de lui, à condition que son nom ait été prononcé ne serait-ce qu'une fois. Il n'avait pas envie d'y penser ; haussant les épaules, il tira sa pipe de sa poche en faisant signe à son nerveux interlocuteur que tout allait bien, de peur qu'il n'y voie une arme. Non, il ne s'agissait que de s'en fumer une histoire de faire passer les mauvais moments de la vie. Allons bon ! C'est qu'il n'avait plus grand-chose pour agrémenter la séance, le bord de mer n'était pas particulièrement fourni en population florale... Il faudrait patienter, et faire un tour du côté des bois voisins à l'occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Drôles d'oiseaux [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Drôles d'oiseaux [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cap à l'Ouest ! :: Terre ! Terre en vue ! :: Tortuga de Mar :: La plage-