..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ne pas être accepté, mais se faire accepter!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joe "Black Brain" Mc Cold

•
avatar

Masculin
Messages : 6
Localisation : Tortuga
Humeur : Paranoïaque

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Ne pas être accepté, mais se faire accepter!   Jeu 14 Juil - 10:55

Cher journal,

Aujourd'hui est un grand jour, ou peut-être le plus sombre de ma vie. Moi qui suis si prudent, je vais jouer le tout pour le tout. J'ai peur de l'écrire, mais... je mets ma vie entre les mains d'un pirate. Et je ne sais même pas lequel, le premier venu suffira. J'ai un plan pour quitter ce trou à rat de taverne mal tenue: me faire engager comme pirate. Ce plan est compliqué dans sa préparation mais très simple en apparence. Il suffira de soumettre une proposition au premier pirate qui s'assoira à la table la plus éloignée du bar, afin que le patron ne me voie pas. Je lui proposerai alors un marché alléchant auquel il ne résistera PROBABLEMENT pas, étant donné qu'il pensera que son idée vient de lui. Ce message sera peut-être le dernier que j'écrirai, j'en suis pleinement conscient. Mais le temps presse, et la taverne va ouvrir d'une minute à l'autre. Il est impératif que ce plan soit mis à exécution tôt le matin, pour être sûr que ma cible ne soit pas ivre-morte.

J'attendais à la table du fond, plus anxieux que préoccupé par mon travail. De toute façon, c'était ma dernière journée de travail.

"D'une manière ou d'une autre, je serais parti", pensai-je avec un petit rire coupable.

J'attendais toujours, mais personne ne venait. Peut-être que personne ne viendrait. Non, impossible, il fallait que le plan soit réalisé aujourd'hui, avant que les navires ne partent loin d'ici. Je vérifiai ma poche. Elle contenait un poison, de l'alcool, de l'or et, au cas où, un couteau. Il ne me manquait plus qu’un pirate. Le bar venait seulement d’ouvrir depuis une heure lorsqu’un homme des plus étranges vint s’installer à ma table. Je décidai de lancer la conversation de manière banale et innocente.



"Bien le bonjour, Monsieur"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lenoir

☼
avatar

Masculin
Messages : 974
Localisation : Sur le calme bleu de l'immensité
Humeur : Humble mais fière, froide mais aventureuse!

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Ne pas être accepté, mais se faire accepter!   Jeu 11 Aoû - 20:09

Il était étrange, lui qui me regardait de ce même regard que je devinais, réfléchis à l'identique du mien sur les reflets forêts de son oeil. Empli de la même interrogation, de la même surprise sans doute d'apervoir un autre homme jeune à moitié endeuillé de la moitié de sa vue. Cela faisait quelques fois que je l'apercevais, derrière le comptoir ou au service, lors de mes rares incursions sur le terrain du tavernier. Je n'y étais plus exactement le bienvenu depuis l'épisode de la cargaison de rhum volé mais... J'y étais toléré. Sans doute parce pour me faire pardonner, je payais dorénavant monnaie sonnante et trébuchante plutot qu'à crédit - et doublement! Mais parmis toutes ces rares entrevues, je n'avais jamais encore pris le temps de détailler plus en avant le personnage, et c'était donc avec surprise que je l'avais aperçu attablé plutot qu'appellé, un petit calepin froissé ouvert devant lui, un jabot douteux passé sur les épaules. Etait-il en congé? Etant donné que ma seule motivation à m'asseoir en face de lui avait été l'absence d'autre place libre, je ne m'en souciais guère au fond.

J'étais bien à mon aise, renversé sur ce bout de bois branlant que le tavernier se targuait de nommer une chaise, et je n'avais en rien l'idée d'entamer la conversation. Cependant il m'interpella, et outre le fait qu'il eut été déplacé pour un authentique français de snober l'interpellation, le timbre jeune et frais de sa voix piqua plus loin encore ma curiosité. Avant de lui répondre, je me penchai en avant, le coude en appui sur la table, et l'inspectai sans retenue, de ce regard clair et perçant qui me révelait tout, jusqu'à la moindre ridule d'émotion. En effet, il parassait bien jeune. 15 ans tout au plus! La peau autour de son oeil mort était déprimée et légèrement teintée de mauve, signe que la blessure datait d'un an à peine. Le traumatisme avait du être grand, pourtant son frond était exampt de ces nuages passagers qui révèlent si bien les anciennes souffrances intérieures. Au plus je l'examinais, au plus il me paraissait étrange. Et cela me poussa définitivement à lui répondre, dans l'anglais le plus irréprochable.

- Que fais un jeune anglais de 15 ans, habillé et blessé de l'année dernière dans la taverne du nid à pirates le plus fameux des cinq continents? Il y a parfois des choses qui me dépassent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe "Black Brain" Mc Cold

•
avatar

Masculin
Messages : 6
Localisation : Tortuga
Humeur : Paranoïaque

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Ne pas être accepté, mais se faire accepter!   Jeu 18 Aoû - 17:07

God damn it! Je voulais un pirate, j'en ai eu un. Moi qui esperait tomber sur un pigeon, il fallait que je tombe sur Evan Lenoir. La vie est si injuste. Un homme dont on disait qu'il ne négociait pas. Un voleur de rhum, qui plus est!



-Que fait un jeune anglais de 15 ans, habillé et blessé de l'année dernière dans la taverne du nid à pirates le plus fameux des cinq continents? Il y a parfois des choses qui me dépassent!



Sa question était si innatendue, si soudaine, et tellement décalée par rapport à ma propre question que je ne pus ignorer ma situation. Il m'avait ouvertement observé et décodé, il ne me trouvait pas à ma place, et il était sûr de lui. Rien à redire, il avait l'avantage, psychologiquement parlant.



Il me restais une poignée de solution. Un, m'échapper, mais cela ferait échouer tout mon plan. Deux, utiliser mon couteau, ce qui était stupide lorsqu'on était entouré de gros bras de marins. Trois, jouer franc-jeu, mais il me faudrait plus d'assurance. Et heureusement pour moi, j'avais mes objets, et je le connaissait bien. Je connaissait sa faiblesse: l'or. Ses moyens d'excuses tournaient autour de l'or, sa vie n'avait été qu'un souci d'argent, et, de toute façon, c'était un pirate. Il ne me fallu pas longtemps pour définir un plan d'action. Je pris la bourse dans ma poche,, en sorti une livre bien trébuchée et la posa sur la table. Je lui dit alors du ton sérieux et indifférent du jeune homme endurci et blasé que j'étais:



-Je veux négocier.



Un moyen efficace de reprendre la main, il faut le dire, c'est montrer un os au chien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lenoir

☼
avatar

Masculin
Messages : 974
Localisation : Sur le calme bleu de l'immensité
Humeur : Humble mais fière, froide mais aventureuse!

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Ne pas être accepté, mais se faire accepter!   Sam 27 Aoû - 8:51

Jamais je n'avais rencontré enfant plus étrange à entendre et étranger à ce monde. Son oeil n'était point fait de tissu humain, mais de pierre, de feu et de folie, ténébreux dérangement de l'esprit que le rictus amer de sa bouche rehaussait d'abandon. Sa façon de se tenir penché en avant et ramassé sur sa chaise comme pour bondir, sa main pâle jamais éloignée du manche de son couteau, son regard sombre toujours se déplaçant pour scruter l'alentour, tout était signe de paranoïa, d'intelligence et de méfiance. Je ne comprenais rien à ce qu'il voulait entendre par "Je veux négocier", je ne savais pas ce qu'il cherchait, mais il était fou. Cela ne demandait que quelques minutes pour être deviné, une fois que l'on se plaçait à son écoute. Il semblait solitaire et ruminant quelque plan désespéré dont seul son esprit tourmenté avait sans doute pouvoir de deviner le but.

Plutot que de continuer à le scruter, je me balançai en arrière, renversé sur mon dossier et haussant un sourcil interrogateur.

- Par la barbe de Neptune, gamin es-tu completement fou ou simplement inconscient? J'ai connu peu d'hommes ayant survécu à un tel déployement d'or en pleine taverne de Tortuga. Range ta brocaille si tu ne veux pas te faire égorger!

Et de crainte qu'il n'obéisse point, je lui refourguai moi-même l'or dans les mains, que je le forçai à replier au-dessous de la table.

- D'autant plus que tu dois t'y connaitre, pas vrai? Comment un garçon de 15 ans peut-il posséder autant en passant ses journées à laver la vaisselle? Négocier? Mais tu n'as pas besoin de moi pour faire fortune, forban!

Et comme il paraissait se défier de moi ;

- Si tu veux discuter piraterie cependant - et foutredieu, je serais bien aise que tu m'expliques où tu veux en venir avec tes négociations - la moindre des politesses serait de te présenter. Même entre voleurs, le plus simple est encore de s'appeller par son nom. Je suis Evan Lenoir, français de naissance, matelot sous le commandement de Scarlett C. Lewis à bord du Prince des Tempêtes. Et maintenant tu te présentes, où je vais chercher compagnie plus agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ne pas être accepté, mais se faire accepter!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne pas être accepté, mais se faire accepter!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cap à l'Ouest ! :: Terre ! Terre en vue ! :: Tortuga de Mar :: Les ruelles :: "La Jambe de bois", taverne de l'île :: La salle principale-