..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ...Et les étoiles se moqueront toujours de l'ange tombé du ciel [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ange Thurot

•
avatar

Féminin
Messages : 19
Humeur : souriante

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: ...Et les étoiles se moqueront toujours de l'ange tombé du ciel [libre]   Dim 22 Mai - 17:39

La nuit était particulièrement claire. La lune était pleine, les étoiles scintillantes illuminaient le ciel. Toute cette lumière se reflétait dans l'océan, lui donnant l'éclat d'un diamant des plus précieux. Une brise légère caressait la peau d'Alice, lui donnant quelques frissons lorsqu'elle atteignit la plage.
La journée avait été des plus ordinaires pour la jeune fille. Elle s'était réveillée sur le toit de la Jambe de Bois, avait chapardé un beau poisson et une bouteille de rhum au port pour tenir la journée, dépouillé de sa chemise et de son épée un homme qu'elle avait trouvé endormi et saoul dans la rue quand le soleil offrait ses derniers rayons, et les avaient parés avant de retourner vers la taverne...
Mais en y retournant tout à l'heure, pour y passer la soirée, elle avait trouvé quelque chose qui n'était pas ordinaire. Un livre. Elle avait blotti son précieux trésor contre elle, avait couru hors de la ville afin d'être seule pour savourer sa trouvaille, et fini par rejoindre la côte.
Un livre. Un vrai, avec des pages et des écritures sur ses pages, une odeur âpre et poussiéreuse, et elle allait le lire à la lueur de la lune.
Ce livre lui rappelait son tuteur. Avec sa longue barbe grise qui sentait la tisane fruitée, ses énormes mains usées par le labeur qu'il posait sur la sienne pour l'aider à écrire, sa voix rauque, gutturale, qui racontait les histoires des livres...
Une larme ne vint pas couler le long de sa joue brûlée par le soleil. La petite brune marqua un temps dans son souvenir de cet homme qu'elle avait apprit à aimer comme son père. Elle ne comprenait pas ce qu'elle ressentait, peu habituée à se lamenter ni a se remémorer son passé. Elle poursuivit cependant, caressa la couverture en songeant à nouveau à ce qu'il lui avait enseigné.
"Tu dois respecter et protéger le savoir, il nous différencie du reste des créations de Dieu".
Jamais Alice n'avait comprit qui était ce Dieu à qui tout le monde se plaignait en permanence.
"Les plantes sont des amies qui te soignent si tu les traite correctement"
L'herboristerie lui avait toujours bien servit, la jeune fille éprouvait maintenant l'envie de remercier le vieux marchand, l'envie qu'il voit ce qu'elle était devenue et comme elle se souvenait bien de ses recettes. Mais ce qu'elle appréciait le plus, ce qui la passionnait plus que la navigation, les plantes, la religion, s'était la lecture et l'écriture.

A droite, rien. A gauche, rien. Rien de plus que l'infini océan à perte de vue. Le petit ange s'assied sur le sable fin encore tiède et tenta de déchiffrer la couverture. Cela faisait tellement de temps qu'elle n'avait pas eut d'ouvrage entre les mains, ni rien à lire, son excitation et sa crainte de ne plus savoir comment faire semaient en elle un tourbillon agréable de sensations.

V... v... Vv... Vo.. l... Vol... Volt... ai..re...
Voltaire!!


Alice se souvint de Voltaire. De ce que lui en racontait son tuteur. S'était un français fort beau parleur, qui avait beaucoup d'amis qui parlaient avec lui de beaucoup de choses pour en dégager de nouvelles. Il était passionnant..., se souvint-elle. La jeune fille était ravie que son ouvrage fut écrit en français, du moins par un français, et son ravissement était sublimé par le fait qu'elle ait réussit à lire après toutes ces années. Elle poursuivit son déchiffrage patiemment et passionnément, éclairée par la douce lueur lunaire, effleurée par la brise et apaisée par les ronronnements de la marée qui se retirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

...Et les étoiles se moqueront toujours de l'ange tombé du ciel [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cap à l'Ouest ! :: Terre ! Terre en vue ! :: Tortuga de Mar :: La plage-