..
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ismahen bint Kalib

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ismahen bint Kalib

♠

Féminin
Messages : 14

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Ismahen bint Kalib   Jeu 17 Fév - 17:51


    Commençons par ton nom... Ismahen bint Kalib, dite l'Alaouite.
    T'es pas un peu jeune pour être pirate ? 31 ans
    Et si t'étais pas libre comme l'air, tu s'rais chez qui ? Ismahen nous vient tout droit du Maroc.
    Et tu fais quoi de ta vie ? Elle est le Quartier Maître à bord du Hell's Ship.
    Et pirate, c'est une vocation ou t'as plus un rond ? Monter à bord de l'Atalante a permis à Ismahen d'échapper à un destin qui lui avait été imposé. A présent, elle écrit elle-même son histoire.



    Et t'es plutôt gringalet ou baraqué ? L'Alaouite a des airs de beautés orientales comme on aime à se les imaginer. La silhouette élancée, le teint mat, de grands yeux d'un noir profond aux cils épais et allongés, ainsi que d'épais cheveux couleur ébène qu'elle retient la plupart du temps avec un foulard de couleur rouge. Cependant, certains de ses traits trahissent une parenté occidentale qu'elle refuse encore et toujours d'assumer. J'en veux pour exemple son nez légèrement aquilin et étroit, que l'on associerait plus aisément à une jeune donzelle aux tresses blondes.
    Outre ce petit détail pourtant marquant, son visage est relativement bien harmonisé. Sourcils fins et arqués font ressortir son regard expressif, souvent accompagné d'un rictus plein d'ironie aux coins de ses lèvres charnues. C'est le genre de personne ayant l'air agréable dès le premier abord, au sourire contagieux et à l'air malin.
    De nature plutôt bohème, elle préférera des vêtements qui ne seront pas susceptibles d'entraver ses mouvements, et agrémentera en général sa tenue de breloques à perles et à plumes, à sa convenance.

    T'es pas du genre à tenir tête au capitaine, au moins ?
    Lui tenir tête ? Et pour quoi faire ?
    Ismahen est une jeune femme avide de liberté et de mouvement. Ayant passé assez de temps de son existence en cage, au sens propre comme au figuré, il est à présent impossible de la mettre à l'arrêt trop longtemps, à moins de vouloir la rendre folle à lier.
    Toute marque d'autorité lui procure nausées et maux de tête, et a tendance à la faire fuir, dans le meilleur des cas.
    Son rapport avec la hiérarchie sur le bâtiment est tout autre. Ce n'est là pas les grades qu'elle respecte, mais les personnes à proprement parler. Se trouvant plus qu'à l'aise dans cette communauté, elle en respecte et en fait respecter chaque règle pour le bien de toutes, en tout cas d'après elle. Aussi, son poste au sein du Hell's Ship est quelque-chose qu'elle prend très au sérieux, n'hésitant pas à sévir à l'échelle des fautes effectuées.
    Son ancienneté et son sens de la justice font d'elle une personne respectée et la plupart du temps appréciée au sein de l'équipage, dont elle considère chaque membre comme une enfant.

    T'aurais pas une histoire à nous raconter ?
    C'est en l'an 1739 qu'Ismahen vit le jour, sous le règne d'Al-Mustadhi, sultan de la dynastie alaouite qui lui vaut aujourd'hui son surnom.
    Et pourtant, Ismahen n'a jamais eu de lien direct avec les plus grands pontes de son pays.

    Elle est en réalité née aux abords de la ville de Chefchaouen, au sein de l'ethnie berbère des Ghomaras. Il y faisait bon vivre, grâce à cette fameuse dynastie alaouite qui, après Wattassides puis Saadiens, résistaient aux affronts espagnols et portugais envieux de récupérer quelques anciens territoires qu'ils pensaient leurs.

    Seulement, rien n'est jamais parfait. En effet, c'est lors d'un assaut espagnol qu'un soldat engrossa la mère d'Ismahen.

    Cependant, l'enfant n'eût aucun traitement la différenciant des autres progénitures berbères. Très bien acceptée dans sa famille comptant déjà quatre fils et deux filles, elle y grandit sans grandes encombres, et en sachant très bien de quel évènement elle provenait.
    Elle voue, depuis le jour où sa mère lui apprit toute son histoire, une haine à nulle autre pareille envers les espagnols, et aux hommes tout particulièrement. S'étant juré de retrouver son géniteur, elle ne cesse d'imaginer maintes et maintes tortures dignes de l'affront qu'il avait fait subir à celle qui l'avait engendrée.

    Mais passons. Ismahen avait donc grandi dans l'amour d'une famille l'ayant accueillie à bras ouverts, sur une terre protégée par les plus Grands, et sous l'oeil bienveillant d'Allah.
    Mais, au risque de me répéter, rien n'est jamais parfait, et bien que le Maroc ait été toujours prompt à protéger ses territoires, quelques fuites surgissaient parfois, comme cette soirée là.
    Des espagnols, à nouveau. Ils avaient décidé ce soir là de faire payer à cette communauté les soit-disant "dettes" dont ils n'avaient aucune responsabilité. Autant vous dire qu'ils n'avaient pas été tendres.
    Tandis que les berbères trop âgés à leurs yeux finissaient face contre le sol, baignant dans leur propre sang, les plus jeunes étaient embarqués, dans la perspective d'être revendus à quelques aristocrates occidentaux qu'un peu d'exotisme divertirait un temps.

    C'est ainsi qu'Ismahen, âgée d'à peine seize ans, fut emmenée à Madrid, capitale espagnole qui appartenait, disait-on, au monde civilisé.
    Ce fut un récent riche, pas énormément plus âgé qu'elle, qui en fit sa propriété. Les cuisines furent sa nouvelle maison, les domestiques sa nouvelle famille. Ne parlant pas un mot des dialectes qu'elle pouvait entendre, elle restait recluse, et se contentait d'obéir à ce qu'elle parvenait à comprendre.

    C'est lors d'un repas donné par son maître que la Ghomara se vit attribuer un autre rôle. L'invité d'honneur, un autrichien à la bourse toujours aussi remplie que sa panse, était un grand amateur de nouveautés et d'amusement. Aussi, l'hôte eût l'idée de lui offrir un spectacle qui le ferait voyager sans qu'il n'ait à bouger son richissime postérieur de son austère fauteuil. Toutes les jeunes domestiques à l'aspect attrayant furent convoquées, et eurent ordre d'agir "comme à l'accoutumée". Les quelques premières se cassèrent le nez sur cette demande si peu habituelle. C'est alors qu'une femme de chambre, belle japonaise qu'Ismahen n'avait encore jamais vue de par sa discrétion presqu'innée, se mit à danser. Élégance, raffinement, fluidité. Son pays pourtant si lointain paraissait si proche à la voir ainsi bouger.
    Chaque domestique suivit cet exemple. Russe, indienne, chinoise, et tant d'autres donnèrent à rêver. Ismahen aussi, bien entendu. La salle grouillait alors d'individus souhaitant acheter telle ou telle danseuse, elle y compris.

    C'est donc à dix-neuf ans que la jeune femme fut cédée à un comte anglais qui l'entraîna dans son pays sinistre au ciel plus souvent gris qu'autre chose. Il dirigeait ce qu'il aimait à appeler un "Gentlement club", où il recevait tout le gratin de l'aristocratie des villes alentour. Mais il était terminé le temps des parties de bridge devant une cheminée prenant les deux tiers d'un mur au papier peint terne. Il fallait donner un peu de vie à tout ça.

    Pour commencer, il apprit quelques bases d'anglais à Ismahen. Vraiment l'indispensable, histoire qu'elle comprenne ce que l'on attendait d'elle, mais sans plus. Lui furent alors offerts divers costumes bariolés et caricaturaux des vêtements traditionnels orientaux. Et la suite, vous vous en douterez. Sa vie ne consistait plus qu'à danser pour des hommes qu'elle trouvait plus répugnants de jour en jour, et tout cela pour se garantir un maigre repas du soir. Sans évidemment compter les quelques suppléments que son propriétaire la poussa à faire, afin de s'attirer les faveurs d'associés potentiels.

    Ismahen fulminait. Depuis trop longtemps elle avait été soumise, depuis trop longtemps elle s'était faite dire ce qu'elle avait à faire. Et ça ne rata pas. Ne voyant pas d'intérêt à vous donner les détails, je vous dirai simplement qu'elle parvint à fuguer de ce manoir sinistre qui lui sortait par les yeux.

    Durant quelques mois elle erra au bord des routes, cherchant à rejoindre la côte dans l'espoir d'y trouver un navire qui la ramènerait chez elle, sans se douter qu'elle était encore loin de revoir sa terre natale.
    Elle avait élu domicile dans un recoin d'un port malfamé, qu'elle arpentait jour et nuit. Et alors que la lune poussait petit à petit le soleil dans un coin de l'horizon, elle croisa la route de celle qu'elle suit maintenant : Mary Bell, alors encore brune. Elle avait là vingt-et-un ans.

    Cela faisait quatre ans que l'alaouite voguait à ses côtés, en tant que simple mousse. Cette vie là lui plaisait. Bien que loin d'être luxueuse, elle lui procurait cette liberté qui lui avait tant manqué, et un vague espoir de pouvoir reposer le pied au moins une fois chez elle. Mais cet air de liberté qu'elle respirait depuis ces années l'avaient faite changer d'avis. Elle voulait à présent rester sur l'eau, quitte à rester mousse jusqu'à ses vieux jours.

    Mais rien n'est jamais parfait, n'est-ce pas ? Le destin aimant jouer des tours plusieurs fois aux mêmes protagonistes, il tourna du tout au tout pour Ismahen.
    Mary captive, il ne restait plus rien de l'Atalante. L'équipage s'était dispersé, la plupart de ses membres s'étaient perdues de vue, et Ismahen broyant du noir investit une barque minable qu'elle s'aménagea, ayant maintenant trop de mal à rester sur la terre ferme.
    Mais tout cela ne dura pas, et ce, grâce à Fiorella, ancienne mousse de l'Atalante, apportant une bien mauvaise nouvelle : l’exécution de leur capitaine. Ismahen fut l'une des premières à se rallier à la jeune femme, participant à l'élaboration d'un plan pour libérer celle qui les avait déjà faites libres. Mais tout l'équipage n'était pas de la partie. Outre celles ayant définitivement tourné le dos à la piraterie, certaines avaient rejoint d'autres équipages, d'autres voies sûrement plus légales, et d'autres encore avaient péri sous les coups des mêmes ravisseurs que ceux de Mary Bell.
    Enfin, passons à l'action proprement dite. Tandis que celle que l'on appelait à présent Thetis menait l'escouade chargée d'aller trouver Mary, Ismahen s'était vue confier quelques recrues dans le but d'emprunter un navire à assez long terme. Passant à nouveau les détails, j'irai droit au but : la mission fut un franc succès, non sans quelques pertes humaines. Mais le but était accompli : Mary Bell avait un nouveau navire.

    Et la voilà, la fière alaouite, aujourd'hui bosco du fameux Hell's Ship après sa performance lors de l'acquisition du bâtiment, dirigeant depuis six ans une équipe de femmes toutes aussi libres qu'elle, sous les seuls ordres qu'elle accepte à présent : ceux d'une capitaine et d'une seconde.


    Ton prénom/pseudo : Alik
    Ton âge : 21 ans
    Comment as-tu découvert le forum ? double compte
    Ta première impression : la même que la toute première, mais en confirmée.
    Le code du règlement : Validé par Scarlett


Dernière édition par Ismahen bint Kalib le Sam 23 Avr - 17:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis de Nogaret

♦

Masculin
Messages : 1658
Localisation : Dans les bras des ravissantes
Humeur : Changeante

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Ismahen bint Kalib   Mer 9 Mar - 14:52

Bonjour !
Où en est cette fiche ?
Si nous n'avons pas de nouvelles d'ici une semaine environ, elle sera rangée parmi les fiches abandonnées, si rien d'ici deux semaines, ton compte sera supprimé. Il est bien entendu possible de te réinscrire et de récupérer ce début de fiche si c'est là ton désir. :)

Cordialement,

(Notons que tu passes peut-être sous ton double-compte, mais ne sachant pas qui tu es, je ne puis le deviner.)

_________________
«Vous me demandez en somme qui je préfère, des moralistes ou des criminels.
Vous savez bien que je déteste les moralistes
.
»

{Remerciements à Elizabeth pour l'avatar}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freneuse.blogspot.com
La Zaporogue

♠

Féminin
Messages : 130
Localisation : Par là
Humeur : Massacrante

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Ismahen bint Kalib   Ven 11 Mar - 16:18

Pardon pardon, j'avais omis de préciser que c'était mon double compte !

Pas de souci à se faire, je n'oublie pas cette fiche, mais ne suis toujours pas revenue chez moi, je m'y attèle dès que j'ai un moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett C. Lewis

☼

Féminin
Messages : 1828
Localisation : A la proue de mon navire !
Humeur : Massacrante

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Ismahen bint Kalib   Sam 23 Avr - 8:39

Zap, as-tu avancé un peu ce projet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capalouest.1fr1.net
La Zaporogue

♠

Féminin
Messages : 130
Localisation : Par là
Humeur : Massacrante

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Ismahen bint Kalib   Sam 23 Avr - 13:48

Voui, c'est dans mes petits papiers Word, mais toujours pas terminé, je pensais avoir du temps pour mais stages obligent... Bref, je viens d'en terminer un, et je m'y remets de ce pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarlett C. Lewis

☼

Féminin
Messages : 1828
Localisation : A la proue de mon navire !
Humeur : Massacrante

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Ismahen bint Kalib   Sam 23 Avr - 17:27

Bon courage, donc. =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://capalouest.1fr1.net
Ismahen bint Kalib

♠

Féminin
Messages : 14

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Ismahen bint Kalib   Sam 23 Avr - 17:40

Et voilà ! Ne me restait que l'histoire à terminer, et que j'ai la désagréable sensation d'avoir bâclée, enfin je pense qu'elle est cohérente et logique. Il fallait absolument que je la termine aujourd'hui sinon je ne sais pas quand ç'aurait été
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thétis L'Égyptienne

♠

Féminin
Messages : 404
Localisation : Hell small Boat.
Humeur : Frivolle !
MessageSujet: Re: Ismahen bint Kalib   Mer 27 Avr - 8:37

Bonjour !

Je trouve un peu de temps pour tout de même faire mon boulot, parce que nan, mais ho, hein !

Aloooors... heu... pas grand chose à dire, en fait. Mon esprit chipoteur me fera remarquer qu'on ne sait pas grand chose du caractère d'Ismahen -je veux dire : on sais juste qu'elle aime pas trop obéir mais accepte les ordres de Mary et Thétis-, si bien que je n'arrive pas très bien à imaginer comment réagit le personnage, mais... c'est un détail, je pense, qui ne devrait pas être un frein à ta validation. Donc, à toi de voir si tu veux ajouter quelques lignes pour me faire plaisir ou pas x)

Tout le côté du Hell Ship est bon -oui, oui, grands chefs, on pense à mettre l'histoire du Hell un de ces jours sur papier, avec Mary !-.
Le côté historique, je suis une quiche, mais j'ai quand même l'impression que tu as fais quelque recherches avant de t'avancer, donc, je ne pense pas qu'il y ait de soucis ! ^^

Bref, une bien jolie fiche que voilà qui me semble tout à fait apte à validation.

Bienvenue à notre Boscounette !

_________________

♠ Seconde du Hell Small Boat.♠
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis de Nogaret

♦

Masculin
Messages : 1658
Localisation : Dans les bras des ravissantes
Humeur : Changeante

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Ismahen bint Kalib   Mer 27 Avr - 17:48

Eh bien si tout est bon pour ces dames, j'ajoute rang et couleur ! =)

_________________
«Vous me demandez en somme qui je préfère, des moralistes ou des criminels.
Vous savez bien que je déteste les moralistes
.
»

{Remerciements à Elizabeth pour l'avatar}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freneuse.blogspot.com
Mary Bell

♠

Féminin
Messages : 462
Localisation : Dans les parages
Humeur : Sanglante

Carte aux trésors
Amis, ennemis, connaissances:
Baratin de haute importance:
MessageSujet: Re: Ismahen bint Kalib   Dim 1 Mai - 18:06

Mary était bloooooooooonde !! >.< Nom di djou !!

A part ça, cette fiche est tout simplement excellente =D

(re)Bienvenue à Ismahen (j'adore ce prénom *.* il sonne bien !)

_________________

♠ Capitaine du Hell Small Boat ♠
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Ismahen bint Kalib   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ismahen bint Kalib

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cap à l'Ouest ! :: Toi ? Devenir pirate ? Laisse-moi rire... :: Tu veux vraiment embarquer ? On va voir... :: D'accord, on t'embarque, tu nettoieras le pont !-